Arkema : les cinq sens de sa démarche RSE

Franck Guidicelli
Image
Arkema, salarié.

Dans le cadre de sa feuille de route 2030, l’industriel français se fixe des objectifs en ligne avec la réglementation en matière de diversité et d’inclusion.

Partager sur

En publiant sa charte “Diversité & Inclusion”, le groupe chimique tricolore – connu entre autres pour sa marque Bostik – en fait la clé de voûte de sa marque-employeur en termes de recrutements et de gestion de carrière de « ses talents ». L’opus de huit pages s’articule autour de cinq valeurs clés : simplicité, performance, responsabilisation, solidarité, et inclusion.

Pour Thierry Le Hénaff, le PDG, « cet engagement soutient notre projet commun du [plan stratégique]  One Arkema. Chacun doit donner l’exemple ». Estimant la diversité et l’inclusion comme « une véritable richesse », mais aussi « le pilier essentiel de son succès », l’industriel y voit entre autres la possibilité de favoriser l’innovation et la créativité en s’appuyant sur un business model inscrit dans le développement durable.

La feuille de route s’appuie sur quatre piliers. Avec des objectifs : 30 % de femmes dans les postes de cadres senior et dirigeantes d’ici à 2030, un melting pot ethnique (50 % de salariés originaires d’autres pays). dans cette même population. Des indicateurs de suivi seront définis et publiés.

Épaulé par un réseau de référents “Diversité & Inclusion”, le groupe instaurera des comités ad hoc pour définir la stratégie d’entreprise mise en œuvre sur le plan local. Au niveau RH, les salariés vont être informés et sensibilisés à tous ces aspects. Et pour promouvoir la culture inclusive, des campagnes de communication internes et externes sont prévues. Avec, à la clé, des témoignages de collaborateurs. 

Éco-usine : 55 M€ injectés en Occitanie

À Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, Arkema investit dans son usine pour réduire sa dépendance au gaz et mise sur les combustibles solides de récupération (CSR) issus par exemples de déchets industriels. D’ici à 2025, une nouvelle unité thermique et l’autre dédiée de production de CSR locaux seront opérationnelles.

Franck Guidicelli
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire