Innovation : Syscobat invente la construction inversée

Marie Laure Barriera
Image
logo générique ne pas toucher
Partager sur
On connaissait déjà les blocs coffrants isolants qui permettent d’assurer une isolation continue aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et qui autorisent un gain de temps précieux sur chantier. La société Syscobat va encore plus loin avec sa dernière innovation.
Image
Installée en Haute-Garonne, la société Syscobat vient de dévoiler sa dernière innovation. Baptisé B2R+, ce panneau mural bois isolé et prêt à peindre ferait office de “coffrage de luxe” pour un béton auto-plaçant, simple et rapide à mettre en œuvre et permettant la traçabilité efficace des éléments constructifs. Cet élément de gros œuvre industrialisé regroupe des matériaux et isolants biosourcés (jusqu’à 85 %), du béton (15 %) et les fourreaux pour les différentes gaines au sein d’un même système constructif. Il répond aux objectifs imposés par le label Énergie/Carbone. Utilisables pour construire tout type de bâtiment, jusqu’à une hauteur de 50 mètres, les différents éléments sont fabriqués à façon grâce à un logiciel d’analyse de données 3D.

La HQE à portée de mainComparés à un procédé de construction conventionnel (briques ou blocs ciment + isolant laine de verre + plaque de plâtre), les panneaux muraux B2R+ génèrent selon son concepteur, jusqu’à 7 fois moins d’impacts sur le changement climatique avec une performance thermique deux fois supérieure. Ils utiliseraient également 5 fois moins de ressources et 4 fois moins d’eau par rapport à un chantier classique. Ce système constructif n’occasionne pas de déchets chantier et enfin, n’engendre quasiment pas de nuisances sonores. Tous ces bénéfices facilitent l’obtention des différents labels environnementaux.À noter que le dimensionnement de la structure poteaux/poutres béton des panneaux B2R+ est réalisé par un bureau d’études structures. Le système de coffrage interne peut ainsi être dimensionné pour répondre à des contraintes parasismiques ou cycloniques dans le but de pallier les risques spécifiques.
Un process de mise en œuvre rigoureuxDans le but de renforcer la mise en œuvre de la sécurité collective, une console de montage a été conçue en interne par le fabricant. Les panneaux doivent être maintenus jusqu’au coulage du béton autoplaçant. C’est à ce moment-là qu’intervient la console en permettant de maintenir le panneau et de régler sa verticalité. Incorporée au système de fixation, elle facilite le travail en hauteur. De même, afin de faciliter le maniement des panneaux, Syscobat a créé une machine simple et sans entretien. Permettant à une personne seule de manipuler les panneaux rapidement et sans effort, elle est composée d’un ensemble de glissières verticales et horizontales facilitant et simplifiant l’emboîtement des panneaux qui seront par la suite solidarisés entre eux par vissage. M. W.
Marie Laure Barriera
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet