Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

[Élections européennes] Digital, formation, marchés publics… : les propositions de la Capeb

Stéphane Vigliandi
Image
Elections européennes.

Dans un “Livre blanc” qu'elle vient de publier, la Confédération des TPE et PME artisanales (Capeb) adresse une série de propositions à l’attention des candidats aux prochaines élections européennes qui se tiennent le 9 juin. De la fiscalité à la réglementation et la formation professionnelle, elle y détaille les six principaux dossiers pour la profession.

Partager sur

À un peu plus de trois semaines du scrutin communautaire du 9 juin, la Capeb a dévoilé ce 16 mai ses propositions à l’adresse des trente-sept listes en lice et de la “Bande des 3 000” – soit un total de 2 997 candidats inscrits selon le ministère de l’Intérieur.

« Une échéance cruciale pour l’artisanat du Bâtiment, rappelle la confédération, dans un contexte de tensions inédites pour le secteur, avec notamment une activité qui connaît un recul inédit sur le marché de la construction neuve, ainsi que dans l’entretien-rénovation pour la première fois depuis trois ans ».

Le “paquet” de propositions de la confédération s’articule autour de six principaux thèmes d’actualité pour les artisans. À savoir : l’Europe sociale et, en premier lieu, la directive Travailleurs détachés de mai 2018 ; la fiscalité et les assurances ; la réglementation et les normes jugées « toujours aussi lourdes et complexes pour les TPE » – avec un focus spécifique relatif au nouveau règlement F-Gas (révision de 2024), ainsi que la digitalisation via « une approche incitative » plutôt qu’obligatoire pour que les entreprises puissent recourir au BIM (la maquette numérique).

Il y est aussi question de l’accès aux marchés publics dans un environnement de « baisse préoccupante des dotations budgétaires » qui confrontent de nombreuses TPE-PME à « de réelles difficultés à remporter des marchés publics » face à des offres anormalement basses.

« La Capeb appelle les candidats à s’engager en faveur des entreprises artisanales du Bâtiment et à défendre leurs spécificités. »
Jean-Christophe Repon, président de la Capeb

« Échéance cruciale » et « forte responsabilité »

Dernier sujet prégnant pour les artisans : la formation professionnelle – notamment en matière de rénovation énergétique « grâce [entre autres] à des certifications régulièrement adaptées » pour accompagner la montée en compétence des artisans, souligne la Capeb.

Dans son communiqué publié ce 16 mai, l’organisation professionnelle rappelle que les élections européennes sont « une échéance cruciale » pour les quelque 620 000 entreprises artisanales françaises dont elle défend les intérêts.

Selon elle, les 81 futurs représentants français – contre 79 jusqu’à présent – qui siègeront au Parlement européen endossent « une forte responsabilité pour donner [aux artisans] les moyens de faire face à la conjoncture [hausse du coût de l’énergie, des matériaux et des équipements, chute du neuf…] et de se projeter sereinement dans l’avenir ».

En préambule du “Livre blanc”, le président de la Capeb Jean-Christophe Repon rappelle par ailleurs les trois défis majeurs pour la filière du Bâtiment : la transition écologique et énergétique des bâtiments ; l’adaptation des logements au vieillissement de la population ; et le renouvellement des générations dans les entreprises et l’attractivité des métiers.

Et de souligner que « les élections européennes du 9 juin prochain sont très importantes pour les entreprises artisanales du Bâtiment car une partie des réponses à ces enjeux est européenne ». D’autant que les résultats qui sortiront des urnes vont déterminer les orientations des politiques européennes pour les cinq prochaines années.

« La Capeb demande également qu’EBC (European Builders Confederation), organisation européenne qui représente les entreprises artisanales du bâtiment à Bruxelles, obtienne le statut de partenaire social européen de la construction. »
Jean-Christophe Repon, président de la Capeb

Document
Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire