Objets connectés : le nouveau protocole Matter est arrivé

Jérémy Becam
Image
Matter

La première version du protocole Matter a été officiellement lancé le 3 novembre 2022 par la CSA (Connectivity Standards Alliance) qui regroupe une douzaine d’entreprises mondiales dont Schneider Electric, Legrand, Resideo, Apple ou encore Somfy. Il s’agit d’un projet d’envergure mondial qui vise à standardiser les moyens de communication des appareils connectés utilisés dans le cadre de la maison connectée.

Partager sur

Jusqu’à présent, l’un des principaux freins au déploiement de la domotique était la (trop) grande diversité des protocoles de communication incompatibles les uns avec les autres. Après avoir fait son apparition dans les allées du CES 2022 (Consumer Electronics Show) qui a eu lieu à Las Vegas du 5 au 7 janvier derniers, la première version du protocole Matter a été officiellement lancé le 3 novembre 2022 par la CSA (Connectivity Standards Alliance), autrefois connue sous le nom de Zigbee Alliance, qui regroupe une douzaine d’entreprises mondiales dont Schneider Electric, Legrand, Resideo, Apple ou encore Somfy.

Concrètement, il s’agit d’un projet d’envergure mondial qui vise à standardiser les moyens de communication des appareils connectés utilisés dans le cadre de la maison connectée. Il définit donc un langage commun pour l’ensemble des objets certifiés Matter. L’ambition est d’accélérer le développement des solutions connectées tout en simplifiant l’utilisation pour les installateurs et les consommateurs finaux. Avec lui, les deux éléments clés de la domotique, les commandes et les canaux de communication, sont désormais régis avec une même règle pour tous les fabricants.

Les installations actuelles mises à jour

D’ailleurs, près de 280 acteurs de la domotique ont d’ores et déjà rejoint le protocole Matter tandis que 190 produits ont déjà reçu une certification ou sont en attente de test et de certification. Il existe désormais huit laboratoires de test agréés sur 16 sites répartis dans neuf pays. Les installations actuelles ne devraient pas être lésées par cette évolution. D’un côté, certains appareils vont être mis à jour pour se conformer. De l’autre, le nouveau système commun a prévu d’assurer un “pont” entre les objets fabriqués avant le protocole Matter.

Cette version 1.0 concerne les volets roulants, les capteurs de présence, les dispositifs de gestion de la température, les prises intelligentes, les serrures, l’éclairage, les contrôleurs et passerelles, les applications et composants software. Plus tard, Matter gagnera la compatibilité de nouveaux objets comme les caméras de surveillance, les sonnettes connectées, les aspirateurs robots, les routeurs wifii, les portails, les détecteurs de fumée ou les appareils électroménagers (machines à laver, réfrigérateurs). La version 1.1 arrivera dans 6 mois, puis sera suivie par la version 1.2 dans 12 mois. L’alliance CSA espère terminer la transition d’ici 3 à 6 ans, mais indique que la grande majorité des objets sera compatible dans 2 ans.

Jérémy Becam
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire