Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

ManoManoPro élargit son terrain de jeu

Marie-Laure Barriera
Image
Christian Raisson ManoMano

Après les pros du Bâtiment en 2019, la marketplace BtoB s'ouvre aux professionnels du resto, de l’auto, ou encore aux agriculteurs, entre autres, pour les accompagner dans leur travaux de rénovation.. Avec un catalogue et des services dédiés, ManoManoPro se donne un nouveau potentiel de croissance, appuyée aussi par sa nouvelle offensive sur le Royaume-Uni. Eclairage avec Christian Raisson, CEO de ManoMano. 

Partager sur

Trois ans après son lancement, ManoManoPro s’ouvre de nouveaux horizons. En 2019, la plateforme BtoB de ManoMano créait une offre et des services adaptés aux artisans du Bâtiment tous corps d’état. Désormais, cette même plateforme qui revendique 125 000 entrepreneurs, vise aussi les restaurateurs, garagistes, hôteliers, agriculteurs…, en bref les « plus de 8 millions d'entreprises qui emploient moins de 10 salariés ». Cette nouvelle orientation faisait-elle partie de la feuille de route initiale ? Pas totalement. Même si, nous explique Christian Raisson, co-fondateur et CEO de ManoMano, cet intérêt exprimé par ces pros « n’est pas une surprise ». Et de préciser : « Depuis sa création, plus de 100 000 professionnels hors bâtiment ont souhaité s’inscrire sur ManoManoPro. Nous avions déjà en tête ces potentiels d’audience. Cette décision vient logiquement répondre à des professionnels qui ont des attentes similaires aux artisans mais qui ne trouvent pas de solutions adaptées à leur besoin sur le marché ».

L'offre crée la demande

Image
ManoManoPro site

 

Avec 16 millions de produits sur la Marketplace, et 75 000 pour les métiers du Bâtiment, qui vont de la plomberie et outillage, cœur historique de la plateforme, à l’ameublement, en passant par la peinture, le jardinage…, la marketplace vise donc très large. Et mise aussi, au-delà de l’offre produits, sur sa politique de services : notamment, sur l’équipe de conseillers-experts, joignables 7 jours sur 7, de 8h à 20 h pour assurer un accompagnement technique personnalisé, sur son application mobile lancée en octobre 2020, pour accéder à tout l’historique de son compte sur son smartphone, qui aurait déjà séduit 20% des clients artisans, ou encore sur la livraison à domicile ou chantier en 24 heures seulement pour 75% du catalogue pro. Un service livraison d'ailleurs gratuit depuis la mi-mars afin de pallier l’impact sur le prix des transports des hausses de l’énergie.

Ambition redoublée

En créant une offre et des services qui correspondent véritablement aux attentes des artisans, ManoMano annonçait une ambition : accélérer la transformation digitale du marché du Bâtiment. Si à la faveur de la crise sanitaire, les comportements d’achat ont évolué ces deux dernières années, la France reste encore très en-deçà des pratiques de certains de ses voisins, avec 10% seulement de pénétration du numérique. Pour la marketplace, qui affirme « surperformer ses objectifs », l’ambition reste donc intacte voire redoublée, pour la France mais aussi outre-manche et plus au sud. ManoManoPro attaque en effet le Royaume-Uni tandis que l’application mobile part à la conquête des Espagnols et des Italiens.

A l’échelle de l’Europe, ManoManoPro évalue son potentiel à 200 Md€ pour ces nouveaux marchés BtoB, qui s’ajoutent aux 200 Md€ pour les seuls professionnels du Bâtiment. Avec une stratégie : continuer à accompagner au plus près et le plus possible ses clients marchands aussi bien que les clients finaux sur tous les terrains. Alors d’autres chantiers sont déjà lancés ou en germes, mais « il est trop prématuré d'en parler » indique Christian Raisson, qui lâche juste un rappel de la devise de ManoMano : « ne jamais fixer de limites à nos réflexions ».

Marie-Laure Barriera
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire