Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

Rexel dévoile son « agence du futur »

Stéphane Vigliandi
Image
Rexel Expo 2019

À l’occasion de son salon biennal Rexel Expo qui se déroule à Paris du 14 au 18 octobre, le distributeur présente toutes ses « transformations en cours » pour « faciliter le quotidien physique et digital » des clients.

Partager sur

Lors de l’édition 2017, Rexel levait le voile sur une évolution de son concept de point de vente axé sur le comptoir et la libre circulation accompagnée. À l’époque, Christian Roche (alors directeur marketing clients et désormais directeur marketing de l’offre Energeasy) évoquait un dispositif destiné à « créer une meilleure interaction client-vendeur ». Cette logique, le coleader du marché l’a poussée encore plus loin à l’occasion de Rexel Expo 2019 : une manifestation placée sous le signe du digital et des services.

À travers ses différents stands (Habitat, Industrie, Tertiaire, EnR, Câblage…), le distributeur souhaite « montrer à la filière toutes ses transformations pour faciliter encore plus le métier de nos clients, quel que soit le point de contact : l’agence physique, l’e-shop ou le rendez-vous avec un commercial sur le chantier », confie Dominique Valencia, directeur du marketing opérationnel de Rexel France.

Au cœur de ce dispositif ? Le slogan “Simplifiez votre quotidien dans nos agences de proximité” fait écho au fil rouge du salon. Une incantation que martèleront jusqu’à vendredi prochain les 2 500 collaborateurs des différentes enseignes du groupe : Rexel, Coaxel, Cordia, Espace Élec, SCT-Toutélectric, Sofinther, etc.

Tunnel digital

Selon Dominique Valencia, cette édition nationale du salon est d’ailleurs l’occasion de présenter l’ensemble des services digitaux qui permettent aux grands comptes, mais aussi aux TPE et PME artisanales de « se créer leur propre écosystème web personnalisé… en quelques clics ». Avec trois thèmes majeurs centrés sur la proximité, le mode projets – à l’image, par exemple, du nouveau configurateur de câblage Volt@ – et les spécialités métiers.

« Qu’il s’agisse, par exemple, de programmation pour l’éclairage, d’implémenter de l’intelligence dans les systèmes de pilotage de l’énergie, il y a une dilution de plus en plus prégnante de ces spécialités entre les segments du résidentiel, de l’industrie et du tertiaire où l’on trouve des TPE de moins de dix salariés hyperspécialisées sur ces marchés », constate le manager.

D’ailleurs, près de 40 % du chiffre d’affaires réalisés en tertiaire seraient générés avec cette typologie de clients, estime-t-on chez Rexel. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’a évolué Esabora : la suite logicielle destinée aux installateurs que le groupe fait monter en puissance depuis plus de quatre ans. Aujourd'hui, « entre 10 000 et 12 000 contrats utilisateurs » auraient été signés. Cet écosystème hébergé sur le cloud permet aux entreprises de disposer d’un dispositif d’études (plans 3D...) et de gestion de chantiers, de leurs tarifs personnalisés ou encore du suivi des achats notamment.

Les 5 expériences du nouveau parcours phygital

Expérience n°1 • Gondoles connectées

Image

Grâce à des puces électroniques embarquées sur le packaging des articles (liaisons radio et wifi), le dispositif permet au client d’interagir via son smartphone ou avec un écran LCD placé au-dessus du rayon.

Il permet de visualiser plus facilement les informations techniques des produits et affichent les conditions tarifaires de chaque client. « C’est une aide au choix facilitée et un gain de temps pour l’installateur », souligne Denis Lalande, chef des ventes Rexel Ile-de-France.

Expérience n°2 • Réalité augmentée

Image

En linéaire, chaque référence implantée dispose de son codes-barres. Via l’appli Rexel, le client peut afficher toutes les informations produits, mais aussi ses conditions personnelles : tarifs, cumul de points fidélité, etc.

L’ensemble des éléments s’affichent en réalité augmentée sur un écran et sur le smartphone. Selon Anthony Auvray (chargé de développement en solutions digitales pour le Nord-Ouest de la région parisienne et la Normandie), « cette solution trouve un intérêt notamment lorsqu’en rayon, tous les emballages sont plus ou moins identiques et que les éléments techniques inscrits sur le packaging ne sont pas aisément lisibles ».

Expérience n°3 • LS et signature électronique

Image

Si courant 2017, l’enseigne de Saint-Gobain PUM Plastiques a déployé la fonctionnalité “Comptoir Flash” sur son appli marchande, Rexel revendique aujourd'hui « aller encore plus loin » que le "simple" dispositif coupe-fil

Le client fait ses achats en libre-service « en toute autonomie », et peut régler par CB ou via le paiement en compte. Intérêt : la signature électronique du bon de livraison (BL) qui figure dans l’appli Rexel. En agence, le distributeur effectuera «des contrôles aléatoires » des BL électroniques.

Expérience n°4 • Casiers connectés

Image

À l’image de certains autres groupes intégrés et indépendants du négoce Bâtiment, le groupe Rexel souhaite déployer son dispositif de retrait des commandes 24 h/24 dans le but de « capter le transfert des commandes vers le digital ».

Adossée à son dispositif de casiers connectés, cette stratégie click & collect est actuellement en cours de test au sein de l’agence de Paris-Nation.

Expérience n°5 • Reconnaissance numérique des articles

Image

Alors qu’après la Chine, l’Inde et la Grande-Bretagne, la France lance un vaste débat sur la reconnaissance faciale, Rexel expérimente de son côté la reconnaissance des produits en les photographiant avec un smartphone.

En un clic, l’appli Rexel fournit alors l'ensemble des informations techniques sur le produit, mais là aussi toutes les données personnelles relatives au client (tarifs, cumul de points fidélité, suivi de commandes, etc.).

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire