Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

Début 2024, Point.P lance sa solution constructive à base de terre d’excavation

Stéphane Vigliandi
Image
Projection mur en terre d'excavation.

À l’issue de trois ans de R&D, l’enseigne de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDB France) va commercialiser dès l’an prochain Terlian. Son système est conçu à partir de terre d’excavation – un déchet inerte issu des chantiers de construction – pour être projeté sur ossature bois. Il a obtenu une ATEx (appréciation technique d’expérimentation) du CSTB.

Partager sur

“Bâtir avec la terre, c’est bâtir pour la Terre” ! C’est avec cette signature que l’enseigne phare de Saint-Gobain va lancer en début d’année prochaine une nouvelle marque baptisée Terlian. Sa technologie brevetée s’inscrit dans la droite ligne du programme “Construire en terre” que la filiale Distribution du groupe Saint-Gobain avait dévoilée au début de l’été 2022.

Première reconnaissance officielle au cours le 19 juillet dernier : le CSTB (Centre scientifique et technique du Bâtiment) a bénéficié d’une ATEx pour un premier système baptisé “Terlian Mur Confort 4S”. La validité court jusqu’au 31 juillet 2025, mais se limite à la réalisation de murs non structurels.

Il s’agit d’« un procédé de remplissage partiel par l’intérieur d’éléments de murs à ossature bois porteurs (COB) ou non (FOB) par projection par voie humide d’un mélange de terre [stabilisée], de liant minéral, de fibres végétales et d’eau, d’épaisseur 6,5 ou 7 cm », précise l’ATEx.

La fonction structurale est assurée par l’ossature bois – en conformité avec le DTU 31.2 − pour des constructions neuves ou en rénovation uniquement en métropole et en zone sismique de 1 à 4 ; le plancher haut le plus bas ne devant pas excéder pas 8 mètres.

Le système actif de paroi murale Terlian va être commercialisé dans les 67 agences Point.P Bois début 2024.

Même mise en œuvre qu’un enduit de façade

Le dispositif intègre les solutions d’ITE de Weber (filiale de Saint-Gobain). Selon l’ATEx, « il contribue à la performance thermique de l’ouvrage par son [inertie] notamment vis-à-vis du confort d’été et sa contribution à la régulation hygrothermique du local ».

En outre, l’essai de réaction au feu a démontré que le remplissage en terre d’excavation n’a « pas d’influence défavorable sur les performances de résistance au feu de l’ensemble [comparé] à un isolant minéral classique ».

Côté mise en œuvre, elle s’effectue sur site et s’apparente à la pose d’enduits de façade par projection humide en deux passes. Elle est réalisée avec une machine de projection identique à celle utilisée pour les enduits de façade.

Seule condition : l’utilisation d’une jaquette et d’une buse adaptées et indiquées par Point.P lors de la formation préalable. Les outils de réglage et de lissage sont identiques à ceux utilisés pour les enduits de façade.

À terme, l’offre Terlian doit porter « une offre globale de produits et systèmes constructifs […] destinés à l’habitat individuel, collectif et tertiaire, au neuf, à l’extension/surélévation et à la rénovation », précise le distributeur dans un communiqué diffusé ce 13 novembre.

Pour garantir de la constance des performances de ce nouveau procédé bas carbone, Point.P assurera le rôle de formateur auprès de la filière, de la conception à la mise en œuvre.

Image
Atex terre d'excavation.
Image
ATEx Terlian - CSTB.
Image
Atex terre d'excavation.
Image
Terlian by Point.P.
Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire