Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

[E-commerce] Le béarnais Brico Fenêtre veut s’ouvrir encore plus aux pros

Stéphane Vigliandi
Image

Présent depuis 2007 sur le marché français des menuiseries sur mesure, le pure player Brico Fenêtre (filiale du béarnais Biason) ambitionne de multiplier son activité par deux d’ici à fin 2022 en séduisant encore plus la clientèle BtoB.

Partager sur

EN PHOTO • À Serres-Castet, dans les Pyrénées-Atlantiques, où Brico Fenêtre fabrique des menuiseries, son usine a quasiment doublé de surface pour s’étendre désormais sur environ 25 000 m² couverts. Implanté près de Pau depuis 1984, le groupe familial Biason qui détient Brico Fenêtre, revendique environ 32 M€ de chiffre d'affaires annuel pour un effectif de 300 salariés.

« Entre le boom du marché du bricolage et la conscience écologique qui incite à l’amélioration thermique des bâtiments, beaucoup d’indicateurs sont au vert », se réjouit Thierry Rambert, le fondateur et dirigeant de Brico Fenêtre. Au premier trimestre 2021, ce fabricant et distributeur en ligne de menuiseries prêtes à poser a affiché une croissance de 55 % de son chiffre d’affaires et de 45 % de ses commandes par rapport au premier trimestre 2020.

Après avoir refondu son site marchand l’an dernier, l’entreprise a investi environ 10 M€ dans une nouvelle usine à Serres-Castet, près de Pau, dans les Pyrénées Atlantiques. Aujourd’hui, ce spécialiste du e-commerce – créé à Bordeaux en 2007 par le groupe béarnais Biason – voit donc plus grand. Il ambitionne de doubler ses ventes d’ici à dix-huit mois pour passer de 5 000 à 10 000 produits vendus chaque mois, mais aussi de doubler son chiffre d’affaires qui s’élève aujourd’hui à 11 M€.

Autres objectifs également : se développer à l’international qui représente moins de 10 % du volume d’affaires et accélérer son activité auprès du segment BtoB. Actuellement, le pure player revendique 79 % de ses ventes avec une clientèle de particuliers et 21 % avec les professionnels – notamment, via une offre Chantiers, auprès de certaines majors du BTP et des promoteurs immobiliers.

Baisser les prix de vente

« Au départ, c’était plus un pari qu’une réalité économique. Mais cela marche ! », assure Thierry Rambert qui précise qu’à terme, Brico Fenêtre deviendra d’ailleurs le canal de vente principal du groupe Biason.

Son modèle économique repose sur un schéma en circuit court, direct usine et sans intermédiaire : ce qui permettrait de faire baisser le prix de vente de 5 à 10 % sur une fenêtre en PVC. Brico Fenêtre ne détient par ailleurs aucun stock.

Et si les produits d'autres fabricants sont distribués, comme les pergolas, les portes de garages ou les portails, mais aussi la domotique, « c’est pour proposer toutes les fermetures de la maison », rappelle le dirigeant Thierry Rambert.

Brico Fenêtre ne gère toutefois pas la pose des fenêtres. Il ne s’occupe donc pas de la collecte des fenêtres en fin de vie. Le pure player revendique, en revanche, le recyclage de 98 % de ses déchets de production. Hélène Leriverain (correspondante régionale, Nouvelle Aquitaine)

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire