Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

Le mayennais Mirwault à la barre de DomPro (Adeo)

Stéphane Vigliandi
Image
Partager sur

EN PHOTO • Centré à l’origine sur l’univers de la quincaillerie via l'enseigne régionale Qama, le groupe Mirwault basé à Laval (53) s’est diversifié voilà bientôt 38 ans dans l’univers équestre : sellerie, distribution d’équipements et d’articles pour les professionnels du cheval. Grâce à l’intégration du réseau DomPro, Formusson Distribution, sa filiale de négoce en quincaillerie, voit son chiffre d'affaires consolidé passer de « plus de 50 M€ » à au moins 250 M€ sur le seul périmètre du quofi.

[Zepros Négoce] Après plus de trois mois de négociation exclusive avec Adeo (Leroy Merlin, Bricoman…), le groupe familial Mirwault finalise le rachat à 100 % du groupement d'indépendants DomPro. Avec cette opération, Formusson Distribution, sa filiale Quincaillerie, voit son chiffre d’affaires... quintupler.

En France, le numéro un du Bricolage poursuit le recentrage de ses activités de négoce autour de son enseigne Bricoman. Tout juste un an après s’être déjà délesté du réseau EPI Center, il se sépare aujourd’hui de DomPro : la centrale et le réseau de distributeurs indépendants créé en 1996, propriété d’Adeo depuis 2004 et spécialisé dans les métiers de la quincaillerie, de l’outillage et des fournitures industrielles (quofi). Le 22 septembre dernier, Adeo avait officialisé être « entré en négociation exclusive » avec le groupe Mirwault pour lui céder le groupement. Dans un communiqué commun diffusé ce 18 janvier, les deux groupes indiquent avoir finalisé « la cession de 100 % du capital » du multispécialiste DomPro. Grâce à ce rachat effectif depuis début janvier 2021, l’entreprise familiale Mirwault voit l’activité de son pôle Quincaillerie faire un sérieux bond en avant. Avec DomPro, il intègre un périmètre représentant 110 adhérents, 160 points de vente en France, référençant environ 400 fournisseurs et disposant d’un plan de vente de quelque 60 000 articles pour 200 M€ HT de ventes cumulées en quofi et un chiffre d'affaires total adhérents de l’ordre de 450 M€. Via Formusson Distribution axé sur le négoce de quincaillerie (agencement, ameublement et bâtiment), le mayennais Mirwault revendique un volume d'activité « de plus de 50 M€ pour environ 200 collaborateurs » et une dizaine de points qui rayonnent sur l’ouest et le nord de la France. En portefeuille ? Dix enseignes quofi régionales ou nationales (Arena, Qama, Faille Industrie, Hubert Quincaillerie, Quincabox Difaq notamment, toutes membres du GIE Éqip) dont deux plateformes web : Bricotoo et Fobi).

« En lien avec les 110 adhérents du réseau, nous nous sommes préparés ces derniers mois à la reprise de la centrale DomPro afin de consolider ses actifs et ses savoir-faire déjà en place, d’amplifier ses partenariats avec plus de 300 fournisseurs partenaires, de renforcer notre palette d’outils marketing et de lancer, courant 2021, un projet digital innovant adapté à nos adhérents », précise Vincent Vuillaumié cité dans le communiqué. Entré chez Formusson Distribution début 2018 en tant que directeur du développement, il en est le DG depuis juillet 2018. C’est désormais lui qui officie aussi en tant que « nouveau directeur général de DomPro ». Si la famille Fouassier a créé en janvier 1979 son entreprise basée à Laval et à l’origine spécialisée dans l’univers de la Quincaillerie pour les meubles et la cuisine, la société s’était diversifiée dès 1983 dans la sellerie et les matériels pour les professionnels du cheval. Après les récents rachats des indépendants nordistes Faille et Hubert, le repreneur Mirwault renforce sa monture Quofi avec le rachat de DomPro. Et de préciser qu’il poursuit désormais « le développement de son pôle Quincaillerie » et « complète son maillage territorial en proximité » avec le réseau DomPro présent en métropole, mais aussi dans les Dom. En étoffant "l'écurie" familiale, Éric Fouassier – le PDG du groupe Mirwault et fils de René Fouassier, un « passionné de chevaux de course » – poursuit la voie ouverte par le fondateur de la société mayennaise dans les métiers de la quincaillerie. Dans un contexte de crise sanitaire et économique, s'agira-t-il d'une course de cross-country ou d'un steeple-chase... ? Stéphane Vigliandi

MANAGEMENT • La 2e génération aux commandes

Image

Installés à Changé, près de Laval, en Mayenne, René et sa femme Thérèse Fouassier se lancent dans la distribution de quincaillerie d’ameublement en 1979. Leurs principales cibles clients ? Des professionnels de la menuiserie et des fabricants de meubles de l’Ouest – alors très nombreux sur la région. Leur fils Éric Fouassier, le PDG du groupe Mirwault (en photo ci-contre), rejoindra la PME familiale en 1993. Ébauchant « petit à petit sa vision » stratégique, c’est lui qui va notamment donner une impulsion nationale pour développer la filiale Formusson Distribution, mais aussi la division Cheval/Sports. Tout en sortant de son giron régional historique et gagnant en visibilité, l’entreprise familiale est rebaptisée au début des années 2000 Groupe Mirwault. Il s’agit du « joli nom de l’écluse de Mirwault qui traverse la rivière La Mayenne, aux portes de Château-Gontier » (53).

EN PHOTO • Au sein de l'entreprise familiale depuis près de 30 ans, Éric Fouassier est le président du groupe Mirwault.

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire