Setma Europe (SFA) en pleine ébullition

Jérémy Becam
Image
Setma

Revendiquant une présence industrielle depuis 1967, Setma, acquise par le groupe SFA en 1987 pour devenir Setma Europe, propose aujourd’hui son expertise sous la marque Kinedo, et plus précisément dans la conception de baignoires équipées de systèmes balnéo et de spas. Le fabricant affiche ses ambitions de démocratiser les spas "made in France".

Partager sur

Et si c’était enfin la bonne année pour le secteur de la balnéo ? « Nous sommes heureux de pouvoir annoncer des chiffres stables pour la première fois depuis 15 ans. En France, 9 000 pièces ont été vendues par les fabricants pour un chiffre d’affaires de 13 M€. Le marché est resté stable entre 2019 et 2021. C’est très positif », s’était réjoui Nicolas Legros, responsable marketing chez Kinedo lors de la présentation, par l’Afisb (l’Association des Industries de la Salle de Bains), des chiffres du secteur lors des États généraux de la Salle de bains en mai dernier. Quelques mois plus tard, le représentant du groupe SFA a convié la presse sur le site industriel de Setma à la Ciotat (13). Revendiquant une présence industrielle depuis 1967, l’entreprise a été acquise par le groupe SFA en 1987 pour devenir Setma Europe. Cette dernière propose aujourd’hui son expertise sous la marque Kinedo, et plus précisément dans la conception de baignoires équipées de systèmes balnéo et de spas, ainsi que de rotomoulage (depuis 2021). En plus de la stabilité inédite du secteur de la balnéo dont Kinedo est l’un des acteurs historiques, notamment à travers l’invention du système de massage par air, le marché français du spa affiche un formidable essor, boosté notamment par la recherche de cocooning et de bien-être à domicile depuis la crise du Covid.

Des investissements importants depuis 2017

Premier site industriel français spécialisé dans la fabrication 100 % française de baignoires balnéothérapie et de spas (avec une superficie de plus de 20 500 m²), Setma Europe investit régulièrement dans son process comme en attestent les plus de 3,5 M€ engagés depuis 2017 autour de six sites industriels, chacun dévolu à un savoir-faire spécifique et destiné à une production avec son propre service après-vente. Le premier site dispose de 5 665 m² couverts et accueille entre autres les bureaux administratifs, les bureaux d’études, ainsi que les services de supply chain, de qualité et de SAV. Dédié à l’offre balnéo, notamment au concept de baignoire Duo, le deuxième site s’étend sur 5 754 m² couverts. Y sont aussi installés l’atelier de fabrication des baignoires de balnéothérapie et l’atelier de fabrication de pompes de relevage ainsi que les bureaux de planification d’ordonnancement et d’expédition. Si le site n° 3, de 5 069 m² couverts, se destine quant à lui, avec ses trois ateliers, à l’activité de fabrication et de thermoformage pour les spas, il accueille également le rotomoulage. Pour sa part, le site n° 4 se consacre, sur ses 1 080 m², exclusivement à la fabrication de spas et devrait d’ailleurs s’agrandir en 2022 de plus de 100 m². Enfin les sites 5 et 6, de respectivement 440 m² et 1 400 m², se destinent au stockage des matières premières et de produits finis avant expédition.

Image
Setma

Trois nouveaux showrooms

Setma Europe a également consacré 155 000 euros pour la construction et l’aménagement de trois nouveaux showrooms d’une superficie de 400 m² chacun. Si le premier est dédié aux baignoires balnéo, il abrite 13 références et toute l’offre des systèmes balnéo Kinedo. Un espace qui propose également, sur rendez-vous, l’accès à une salle d’essais. Le deuxième showroom est, quant à lui, dévolu à l’univers des spas Kinedo avec également possibilité d’essais sur rendez-vous. Il propose la découverte d’un éventail de plusieurs références, entre spas à personnaliser, tout équipés ou encore prêts à poser. Enfin, le troisième et dernier showroom, à venir, constituera l’écrin de présentation de l’offre douches Kinedo avec au programme de nombreux modèles de receveurs, parois, colonnes, panneaux muraux, cabines, combinés bain/douche…

Une campagne TV

Enfin, pour 2022, Setma Europe a investi dans la réalisation de nouveaux moules (400 k€), la création d’une ligne d’assemblage robotisée pour les spas, ainsi que dans un robot d’usinage pour la production de baignoires balnéo pour plus d’un million d’euros. Concernant la commercialisation de ses produits, Kinedo a mené une campagne de communication du 10 avril au 21 mai sur les écrans TV afin de renforcer sa notoriété sur le secteur du bienêtre chez soi avec la mise en avant de ses spas. L’entreprise espérait ainsi démocratiser le spa made in France, facile à installer et à prix attractif. Pour la balnéothérapie, Kinedo rappelle l’importance de la distribution professionnelle sur ce type de produits. « Il s’agit de solutions avec une forte valeur ajoutée, il y a un besoin d’accompagnement en formant les vendeurs de nos partenaires distributeurs. Nous avons également développé des gammes exclusives pour certains d’entre eux », conclut Olivier Bezy, responsable prescription chez Aquaproduction (marques Kinedo et SFA).

Jérémy Becam
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire