[Rénovation énergétique] Le lyonnais Femat ouvre sa nouvelle “boîte à outils”

Stéphane Vigliandi
Image

Membre du groupement France Matériaux, le distributeur spécialisé en isolation, étanchéité, ventilation et sur les métiers du bois multiplie les initiatives pour accompagner les artisans dans leurs chantiers de rénovation énergétique.

Partager sur

EN PHOTO • Outre le Femat Lab’ qui sera opérationnel dans quelques mois, le négociant rhônalpin va lancer le “Réso Réno” qui devrait fédérer dans un premier temps une trentaine d’artisans RGE dans un an. Il va aussi s’adosser à la “Banque de la transition énergétique” qui va flécher les projets verts sur la région Rhône-Alpes.

S’il fêtera ses dix ans en février prochain, l’enseigne Femat s’est « dès l’origine » positionnée sur les marchés du bâtiment performant. « Avec le vote de la RT 2012 à l’époque, c’était une évidence pour moi d’adresser les marchés de la rénovation et de la performance énergétiques », rappelle Florian Brunet-Lecomte, le président-fondateur de l’entreprise qui compte désormais trois agences.

Aujourd’hui, l’offre biosourcée de cet adhérent France Matériaux capte plus de 20 % de son chiffre d’affaires. « Si nous ciblons actuellement en grande majorité les TPE-PME artisanales sur le segment du petit diffus, nous souhaitons élargir la typologie clients en adressant aussi une offre pour les cémistes et grands donneurs d’ordre », confie le dirigeant.

Un WikiFemat

Réalisant 75 % de l'activité en isolation, étanchéité et ventilation, Femat prévoit d’ici à trois ans d’atteindre un ratio de 50/50 entre ces trois familles et l’univers du multi-énergie qu’il développe dorénavant dans son plan de vente.

« La filière CEE a complètement changé le rythme des chantiers de rénovation énergétique. Ce secteur s’est aussi purgé de ses acteurs les moins vertueux », estime le manager. Dans son viseur ? Quasiment tripler l’activité pour atteindre environ 30 M€ HT de CA en 2024. Afin d’épauler l’équipe commerciale dans ses missions de conseil et d’information clients, le distributeur a d’ailleurs créé sa propre base de données produits.

Baptisé WikiFemat, cet outil SharePoint intègre désormais tous les éléments techniques relatifs aux systèmes et solutions vendus dans ses trois agences. Au cœur du dispositif : des focus métiers sur la mise en œuvre « dans les règles de l’art » des systèmes d’isolation (combles, murs, sous rampant), l’installation de ventilation simple et double flux, de chaudières et de pompes à chaleur.

Dispositif “Réso Réno”

À Dardilly, près de Lyon, la PME a par ailleurs lancé la construction de son nouveau siège social. Courant 2022, elle y disposera d’un bâtiment labellisé passif de 1 200 m². Baptisé Femat Lab’, le futur site dont la construction va démarrer dès l'an prochain hébergera aussi son agence historique.

« Ce lieu servira entre autres de plateforme d’échange entre l’amont et l’aval de la filière. Des corners présenteront les innovations techniques d’une cinquantaine de fournisseurs. Ce sera notre vitrine pour accompagner encore plus loin les artisans et les entreprises du Bâtiment en matière de rénovation et de transition énergétique, et à aller vers la RE 2020 », indique Florian Brunet-Lecomte.

Se définissant comme « l’allié des artisans RGE », le négoce rhônalpin parle d’« évangéliser la pertinence des CEE couplés aux autres dispositifs d’aides aux travaux comme MaPrimRénov’ désormais étendue à tous les ménages ». Pour les artisans qui envoient leurs certificats CEE aux obligés, le grossiste a déjà installé « un système de BFA et d’encours matériaux avantageux ». Revendiquant valoriser tous les ans environ 2 TWhcumac de chantiers de rénovation énergétique, Femat va par ailleurs lancer dans les semaines à venir son “Réso Réno”.

Épargne verte

« Dans un premier temps, il s'agit de cibler un panel de 25 à 30 artisans RGE en Rhône-Alpes : isocombistes, façadiers, plaquistes, plombiers-chauffagistes, électriciens et climaticiens. Ils devront répondre à un cahier des charges strict concernant la qualité de réalisation de leurs chantiers. Ce dispositif leur permettra aussi de capter de nouvelles opportunités de travaux énergétiques ; l’enseigne se chargeant de valoriser leurs bases de données clients et de leur fournir des leads. En somme, ce sera un outil de bouche à oreille 3.0 », indique Aurore Loury, chargée de développement Performance énergétique chez Femat et porteuse du projet “Réso Réno”.

Pour accompagner les clients finaux sur la partie financement, le distributeur va s’appuyer sur la Banque de la Transition Énergétique (BTE). Opérationnelle depuis l’automne et créée par la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, « cette nouvelle marque fonctionne sur le même modèle que le Livret A. Son Livret vert permet de flécher l’épargne des ménages vers des projets locaux liés entre autres à la rénovation énergétique. Pour garantir une meilleure transparence, la BTE s’est engagée à tracer l’utilisation des flux collectés de cette épargne verte », détaille Florian Brunet-Lecomte qui siège d’ailleurs au comité consultatif de la BTE.

En outre, le dirigeant nourrit des ambitions nationales pour son enseigne. Avec ses équipes, il réfléchit actuellement à développer le réseau Femat dans d’autres régions. « Le cas échéant, ce déploiement national ne se fera pas uniquement en fonds propres. Nous nous appuierons sur un partenaire financier. D’ici à trois ans, nous pourrions envisager dans un premier temps entre 15 et 20 nouvelles agences physiques en se développant, pourquoi pas, sous forme de licence, concession ou franchise de marque », précise Florian Brunet-Lecomte. Autre projet en cours : la refonte complète de la plateforme E-commerce du distributeur. « Un Fematshop flambant neuf verra le jour en 2021. En attendant, il n’est plus possible de passer de commandes en ligne », souligne Yann Guillet, le chef de projets Marketing de l'enseigne.

Femat • Chiffres-clés

• 12 M€ HT de chiffre d’affaires sur l’exercice 2019-2020 (clos au 31/03/2020)

• 3 points de vente à Dardilly (69), Corbas (69) et Chambéry (73)

• 25 salariés dont 5 commerciaux itinérants

Environ 300 comptes clients actifs

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet