Découvrez la nouvelle gouvernance du SERCE

Arnault Disdero
Image
Jean de Vauxclairs (CEME) nouveau président du syndicat SERCE

Jean de Vauxclairs (CEME) et Jean-Pascal de Peretti (Cofely Amima – GDF Suez Group) ont été élus respectivement président et vice-président de l’instance représentative des entreprises de la transition énergétique et numérique.

Partager sur

Ça bouge au SERCE ! Son conseil d’administration a élu deux nouvelles têtes aux plus hautes fonctions de l’institution. Jean de Vauxclairs a pris la présidence, tandis que Jean-Pascal de Peretti a hérité de la vice-présidence. Arnaud Tirmarche complète le bureau en tant que trésorier.

Le syndicat – qui représente les entreprises intervenant dans les travaux et services liés aux installations industrielles et tertiaires, aux réseaux d’énergie électrique et aux systèmes d’information et de communication – acte ainsi sa volonté de renforcer le poids des ETI dans les décisions futures. Il entend aussi refléter davantage le positionnement de ses entreprises sur les marchés tertiaires et industriels.

La riche carrière du nouveau président

Diplômé de l’Ecole polytechnique, Jean de Vauxclairs dirige depuis septembre 2019 le groupe CEME, d’abord en tant que directeur général puis président dix mois plus tard. Sa carrière comprend, chronologiquement, des passages chez IBM, Dalkia, Crystal (filiale de Dalkia), Veolia et Segula Matra Automative. Ce n’est qu’en 2022 qu’il intègre le conseil d’administration du SERCE. Il en devient membre du bureau l’année suivante.

Nouvelles orientations

Dans le contexte de la transition environnementale, le SERCE a aussi indiqué il allait renforcer son action en 2024 en créant trois nouvelles commissions pour enrichir ses réflexions. La première tournera autour du sujet des smart grids et de la production d’énergies renouvelables, la seconde sera axée sur la mobilité durable et les infrastructures de recharge de véhicules électriques, tandis que la troisième se penchera sur la data, la cybersécurité et l’intelligence artificielle.

Rappelons que les 260 adhérents du SERCE représentent 135 000 salariés, pour un chiffre d’affaires France cumulé de 23,3 milliards d’euros.

Arnault Disdero
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire