Atlantem se prépare à racheter le rhônalpin Poralu Groupe

Stéphane Vigliandi
Image
Poralu Groupe - Ligne de préparation de commandes

Sur le marché porteur des menuiseries, Atlantem multiplie les opérations de croissance externe depuis le début de l’année. Cette fois-ci, la filiale du groupe vendéen Hérige pourrait acquérir d’ici à l’automne la PME familiale Poralu dans l’Ain.

Partager sur

Jamais deux sans trois ? Chez le fabricant indépendant Atlantem Industries, c’est, a priori, “Oui !”. Cinq mois après avoir finalisé l’intégration du phocéen Activence et deux jours après l’annonce d’un projet de rachat du breton MGT Menuiseries Bois, la filiale d’Hérige indique être entrée en négociations exclusives en vue d’acquérir 100 % du capital de Poralu Groupe.

Dans un communiqué diffusé ce 28 juillet, le groupe Hérige n’hésite pas à parler d’un « projet stratégique majeur » qui marquerait « un tournant dans [son] histoire ». Présent désormais dans les Bouches-du-Rhône grâce à l’acquisition d’Activence, le repreneur potentiel souligne que la reprise de Poralu Groupe lui permettrait d’« accroître significativement ses capacités de production et de disposer d’une couverture géographique Sud-Est élargie ».

Implanté dans l’Ain sur les rives du lac de Nantua, à Port, Poralu y dispose d’une usine historique dédiée aux menuiseries et fermetures extérieures en aluminium et PVC. Son second site d’Alex, en Haute-Savoie, est spécialisé dans l’offre bois. Au total, la PME d’environ 250 salarié.e.s s’appuie sur 17 000 m² d’ateliers de production et 5 000 m² de stockage pour les produits finis.

« Ce projet […] permettrait […] de densifier [notre] présence territoriale et d’enrichir [notre] offre sur le marché en forte croissance des fermetures de l’habitat soutenu par la RE 2020 et l’accélération de la rénovation des bâtiments. »
Benoît Hennaut, président du directoire d’Hérige (communiqué du 28/07/2022)

Courant 2018, la direction de Poralu Groupe avait injecté un peu moins de 10 M€ pour agrandir ses ateliers de production et optimiser ses process industriels en automatisant, entre autres, la ligne de fabrication aluminium. Elle en avait également profité pour développer son activité sur les segments du bois et du PVC.

En novembre 2020, dans un entretien au mensuel rhônalpin Mag2 Lyon, Manuel Inigo, le directeur général de Poralu, estimait que ces investissements avaient déjà permis d’« accroître la productivité de 22 % en un an » et comptait bien « la tripler dans les années qui viennent ».

À l’époque, la PME ambitionnait d’« atteindre les 65-70 M€ [de chiffre d’affaires] d’ici quatre à cinq ans ». Sur son portail web, elle affiche d’ores et déjà le seuil des 63 M€ pour l’exercice 2021. En s’apprêtant à “vivre l’expérience”* Atlantem, la société que préside Arnaud Pellegrini – fils d’un des deux cofondateurs de Poralu Groupe – devrait générer « des synergies industrielles et commerciales importantes », argumente le repreneur dans son communiqué. Réponse « au cours des trois prochains mois » – date à laquelle l’opération de rachat pourrait être finalisée.
* La base-line de Poralu est “Vivez l’expérience”.

Poralu • Outil industriel et production

• 2 unités de production : dans l’Ain (aluminium + PVC) et en Haute-Savoie (bois)
→ 1 ligne de fabrication Aluminium automatisée
→ 1 ligne de fabrication PVC + 1 soudeuse sans ébavurage
→ 1 magasin matières premières de type transstockeur automatisé de 1 000 m²

• 65 000 fenêtres et portes PVC par an ; 48 000 volets ; 15 000 fenêtres et portes alu ; 6 000 fenêtres et portes bois

• 5 sites de recyclage : dans l’Ain (bois + aluminium), en Côte-d’Or (plastique), dans la Drôme (carton), dans le Jura (PVC) et dans la Loire (verre)
(Source : Poralu Groupe)

Au siège social de Poralu Groupe • Tournage vidéo pour mieux valoriser la marque-employeur

Image
Poralu Groupe - Tournage pour la vidéo corporate, Janvier 2022.
Image
Poralu Groupe - Tournage pour la vidéo corporate, Janvier 2022.
Image
Poralu Groupe - Tournage pour la vidéo corporate, Janvier 2022.
Image
Poralu Groupe - Tournage pour la vidéo corporate, Janvier 2022.
Image
Poralu Groupe - Tournage pour la vidéo corporate, Janvier 2022.
Image
Poralu Groupe - Siège social à Port (Ain)

Poralu Groupe • Son histoire en 6 dates-clés

Alors que Mai-68 embrasse les rues de France, Léon Carminati et Bruno Pellegrini fondent à Port, dans l’Ain, Poralu : une entreprise spécialisée à l’origine dans la ferronnerie. Avec trois métiers historiques : les charpentes métalliques, la métallerie et les menuiseries aluminium.

Au tournant des années 1980, la PME familiale entame le premier virage de sa diversification. Deux neveux des fondateurs installent la division Poralu Marine spécialisée, elle, dans la fabrication de pontons portuaires.

Nouvelle étape en 1986 avec l’ouverture de Poralu Menuiseries : ce pôle prendra véritablement son envol une dizaine d’années plus tard avec la mise en service de nouvelles lignes de production dédiées au PVC, puis aux volets roulants au milieu des années 2000.

L’intégration d’un pôle menuiseries bois s’opèrera, fin 2012, en reprenant à Altrima – un acteur régional – l’une de ses trois usines située à Alex (Haute-Savoie) et positionnée sur le segment des menuiseries haut de gamme en bois.

En 2004, la PME cède sa filiale Poralu Marine et se réorganise en créant la holding pour Métalpe.

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire