Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

135 bougies pour Ripolin

Franck Guidicelli
Image
ripolin

En 2023, la marque Ripolin célèbre 135 années d’existence. L'occasion pour l'entreprise de revenir sur ses initiatives en faveur du développement durable.

Partager sur

Si tout a commencé aux Pays-Bas en 1888, Ripolin est devenu française dix ans plus tard et reste aujourd’hui une marque dont la notoriété est très importante. Pour preuve dès 1907, les peintures Ripolin font leur entrée dans le dictionnaire : ripoliner devint un verbe et ripolin un nom commun pour désigner l’action d’appliquer une peinture, un émail. Picasso ou Le Corbusier ont aussi mis en avant la marque en utilisant ses produits sur certaines de leurs œuvres. Une notoriété qui dure, une étude menée en 2022 sur la notoriété spontanée confirme que 20 % des Français mentionne immédiatement Ripolin (67 % en notoriété assistée). Aujourd’hui, Ripolin fait partie du groupe PPG et affiche plus de 7 millions de litres de peintures vendus en 2022 (dont 97 % sont fabriqués en France), soit l’équivalent de 70 millions de m2 peints. 

Image
Ripolin

Un engagement durable

Une entreprise plus que centenaire qui n’a toutefois jamais oublié de prendre les virages de la modernité et notamment celui du développement durable avec des actions concrètes.  Dès 2009, l’entreprise a ainsi mis en place la collecte des pots usagés dans les magasins, puis en 2011, le lancement de la première résine biosourcée de la gamme Les Naturelles (s’accompagnant d’une poche souple “doypack” garante de 30 % de plastique en moins pour le conditionnement). Mentionnons aussi la disponibilité du vrac avec une machine distributrice de peinture (2012) ou les lancements en 2016 (gamme Attitude) et 2017 (gamme Chambre d’enfants) de peintures avec capteurs de formaldéhydes. Un engagement durable qui est le cœur de la R&D pour réduire l’empreinte carbone des produits en sélectionnant des matières premières alternatives mais aussi en travaillant sur des emballages plastiques recyclés ou sur la production elle-même. 

Ainsi, sur le site PPG de Moreuil (80) où sont majoritairement fabriquées les peintures Ripolin, les consommations d’énergie ont été réduites avec le passage de l’éclairage en Led et la sensibilisation aux bonnes pratiques. Ce qui a permis de générer une économie de consommation de 11 % (gaz et électricité) en 2022 par rapport à 2021. Aurélie Carmona Bertin, directrice du site, se félicite de ces bons résultats : « À l’heure du made In France, je suis fière que les peintures PPG, et notamment la marque Ripolin, soient essentiellement produites en France. Le site PPG de Moreuil, qui fêtera ses 50 ans en 2025, investit pour l’avenir. Son dernier projet en cours, la station de traitement et de réutilisation des eaux, s’inscrit dans une démarche RSE et permettra de préserver les ressources, l’eau étant essentielle à la fabrication de peintures ». 

Franck Guidicelli
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire