Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

[RSE] Pourquoi Udirev s’engage dans la préservation des “sols” avec l'ONG WeForest

Stéphane Vigliandi
Image

Spécialisé dans les revêtements de sol entre autres, le groupement de distributeurs indépendants vient d’officialiser son partenariat « actif » avec l’ONG internationale WeForest.

Partager sur

EN PHOTO • À travers sa marque d’éditeur, Udirev vient de s’engager auprès de l’ONG internationale WeForest. Son premier projet ? Participer à la régénération d’une des plus anciennes forêts afro-montagnardes sèches d’Éthiopie et la plus grande du Tigray et d’Afar. « Directement menacée par la désertification, 74 % de la forêt de Desa’a a déjà disparu et les 26 % restants sont déjà gravement dégradés », rappelle Udirev dans un récent communiqué. Ici, plantation de jeunes arbres au Malawi, dans le Sud-Est africain (février 2021).

Chez les professionnels du négoce Bâtiment, le curseur de la RSE monte en charge plus ou moins doucement, mais sûrement. Il devient même l’une des pierres angulaires – incontournables ! – de la stratégie qu’ébauche chaque groupe de distribution intégrée, chaque groupement d’indépendants, voire chez certains de leurs adhérents ou sociétaires à l’échelon local.

Dans un communiqué diffusé en cours de semaine dernière, Udirev a indiqué que sa marque propre de revêtements de sol « Liberty poursuit une démarche de développement durable visant à réduire son empreinte écologique en améliorant la composition de ses produits, en favorisant une fabrication de proximité, en développant le recyclage ».

« Au cours des dix prochaines années, nous souhaitons nous concentrer sur les moyens de réduire encore davantage notre impact environnemental. »
Marc Azoulay, DG adjoint d’Udirev

Désormais, le groupement et ses dix sociétés membres veulent « aller plus loin ». À travers cette griffe d’éditeur, ils viennent d’officialiser devenir « un partenaire actif de l’association WeForest ». Sur le portail de l’ONG qui revendique être « l’une des associations environnementales les plus importantes au monde » concernant les questions de reforestation, de préservation de la canopée et de lutte contre la dégradation des sols, le directeur général adjoint d’Udirev, Marc Azoulay, rappelle que « depuis dix ans, nous dépensons de nombreux efforts à développer notre marque Liberty, et dans les dix prochaines années, nous souhaitons nous concentrer sur les moyens de réduire encore davantage notre impact environnemental. Grâce à WeForest, nous trouvons une manière positive d’associer nos clients sur ce point : nous avons décidé de lier nos ventes aux actions de reboisement et de restauration en Ethiopie ».

Concrètement, Liberty soutient le projet de reforestation de la forêt éthiopienne de Desa’a. Le groupement s’est engagé à reverser une partie de son chiffre d’affaires. « Pour 150 mètres carrés de revêtements de sol Liberty posés, la marque financera 1 mètre carré de reforestation et participera à améliorer les conditions de vie des communautés locales, précise-t-il dans son communiqué. Plus de 26 000 personnes vivent ici [dans la région du Tigray] sous le seuil de pauvreté. Elles dépendent entièrement de la forêt pour l’eau, l’énergie et pour nourrir leur bétail. Les terres agricoles sont rares et la fertilité des sols est faible. »

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire