Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

Fischer : la RSE se fixe encore plus dans sa stratégie

Franck Guidicelli
Image
Gamme Greenline, Fischer.

Innovation, responsabilité, sérieux : les trois valeurs fondamentales du spécialiste des fixations courantes et lourdes, ainsi que des techniques de supportage résonnent aujourd’hui comme le fil rouge de ses engagements en matière de RSE.

Partager sur

« Notre politique RSE est mené à plusieurs titres. Sur un axe environnemental, mais aussi autour du bien-être des employés et de la gestion des ressources », rappelle d’emblée Laurane Muller, la cheffe de projet de marque chez Fischer France. Il s’agit d’un axe environnemental que le groupe allemand – basé en Forêt Noire – poursuit depuis longtemps déjà souligne.

Directrice marketing de la filiale française, Nathalie Erbrech souligne que « dès 2016, nous avions entrepris la mise en place d’une politique RSE autour de sept grands principes. Mais aujourd’hui, la communication autour de la RSE prend de l’ampleur. Nos clients avancent dans ce domaine et nous devons les accompagner ».

La marque a ainsi développé une brochure très complète sur ses engagements RSE à destination de l’ensemble de ses salariés, des commerciaux et de ses clients.

Démarche à 360°

Des actions concrètes ont été menées autour de l’innovation qui est « une valeur forte dans l’ADN Fischer ». « Nous avons lancé dès 2014 notre gamme Greenline. Des chevilles éco-responsables conçues et fabriquées avec plus de 50 % de matières renouvelables à base d’huile de ricin. Aujourd’hui, ces solutions ont de plus en plus de succès », observe Laurane Muller.

En termes de R&D, la mise au point de la résine Fis V Zero, sans aucune substance nocive, a également été dictée par des considérations environnementales. Avec Fis V Zero, l’utilisateur n’a plus à se soucier de la fin de vie du produit et peut jeter les cartouches usagées dans les bacs de déchets ménagères.
D’autres axes de progression ont été fléchés par Fischer avec, au niveau de la fabrication, la valorisation à 99.99 % des plastiques et déchets de plastique. Par ailleurs, des développements sont en cours à propos des emballages.

Investissements dans les process industriels

« Nous faisons évoluer nos conditionnements avec des boîtes blister réalisées en carton recyclable à hauteur de 98 %. Le packaging est d’ailleurs un véritable enjeu pour nous, notamment sur le marché français », confie Nathalie Erbrech.

Des investissements sont également en cours au niveau des outils de production en vue d’augmenter l’efficience énergétique des process. Avec, par exemple, le passage à la LED pour remplacer des solutions d’éclairage traditionnel.

Fischer souhaite plus que jamais être précurseur sur cette thématique RSE et le fait savoir par l’intermédiaire d’une vidéo dédiée sur YouTube. Pour Laurane Muller, « c’est une thématique importante et Fischer France est moteur dans ce domaine au niveau du groupe. Sans oublier qu’il s’agit d’un véritable avantage concurrentiel ».

Des engagements forts

 Le groupe Fischer adhére à Klimaschutz-Unternehmen : un réseau d’entreprises allemandes qui s’engagent activement dans la protection du climat, l’efficacité énergétique et la gestion des ressources. Cette association regroupe plus de cinquante entreprises issues de secteurs différents et pionnières en la matière.

• Les initiatives, les nombreux investissements et la démarche proactive en faveur de la protection de l’environnement menés par Fischer ont été scrupuleusement examinés par les experts de l’association qui ont approuvé son admission au sein de l’association.

Franck Guidicelli
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire