[Conjoncture] Le pôle Négoce du groupe Samse garde le sourire... jusqu’à présent

Stéphane Vigliandi
Image
Commercial Samse avec une cliente

Après un contexte de marché très favorable au premier semestre 2021 tant pour ses métiers de négociant que pour son pôle Bricolage, le chiffre d’affaires du groupe indépendant grenoblois est largement porté par les ventes de ses enseignes BtoB au premier semestre 2022.

Partager sur

Bricolage à la plage, mais négoce qui “bosse” ? À la lecture des résultats financiers du groupe Samse, c’est un peu la leçon qu’il en ressort pour la première partie de son exercice 2022. Au deuxième trimestre tout d’abord, l’activité globale du distributeur enregistre un chiffre d’affaires de 544,7 M€ en hausse de 5,5 % comparée à la même période de 2021. Cette performance est à porter, une fois encore, au seul crédit de sa branche BtoB.

D’un côté, avec 438 M€ de ventes consolidées, ses vingt enseignes de négoce ont affiché une croissance de 9,5 % au deuxième trimestre vs le T2 2021. Certes, le rythme décélère un peu par rapport au premier trimestre 2022 où l’activité était à +14,7 % pour un niveau de ventes à 365,4 M€. Si l’activité en valeur reste soutenue par un marché toujours inflationniste, le distributeur ne fournit toutefois aucune donnée relative à l’évolution de ses ventes en volume. Tout juste évoque-t-il « une fréquentation en baisse » dans ses GSB.

Groupe Samse • Mémo 2019-2021
• S1 2019 → 756,9 M€
dont le pôle Négoce à 603 M€ (avec 4 acquisitions sur le semestre venues renforcer ses activités de spécialité en TP et Bois & Dérivés).
• S1 2020 → 679,7 M€ dont le pôle Négoce à 530 M€.
• S1 2021 → 930,3 M€ dont le pôle Négoce à 719 M€ (avec un périmètre resté stable).
(Source : groupe Samse)

Des ventes proches du milliard !

De l’autre côté, le groupe isérois subit comme l’ensemble des professionnels du bricolage un trou d’air persistant depuis l’été 2021. Ses 37 magasins L’Entrepôt du Bricolage ont accusé un repli de 8,1 % au T2 2022 « en comparaison avec un trimestre exceptionnellement performant sur 2021 », précise le groupe dans son communiqué publié ce 28 juillet. Sur les trois premiers mois de l’année, l’érosion des ventes (88,6 M€) s’inscrivait à -7,3 %.

Au final, le chiffre d’affaires consolidé du groupe aura flirté avec le milliard d’euros au premier semestre. C’est un gain de +7,3 % vs le S1 2021, mais surtout un nouveau boum de près de 32 % comparé aux six premiers mois de 2019. Là encore, seule la branche Négoce s’affiche en positif.

Avec un volume de ventes à 803 M€ à fin juin 2022, Samse et ses enseignes sœurs affichent une croissance de 11,8 % comparée au S1 2021. C’est aussi un peu plus de 200 M€ de ventes supplémentaires sur six mois par rapport au score de l’avant-Covid. En termes de perspectives, le groupe rappelle, une fois encore, bénéficier d’« une structure financière solide ». Et dit resté « dynamique et réactif » face aux évolutions d’un marché à la visibilité encore bien faible.

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire

Sur le même sujet