Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

[Efficacité énergétique] À Bouguenais (44), Rexel capitalise sur l’innovation

Thierry Goussin

Dans l’agglomération nantaise où le distributeur spécialisé en matériel électrique et multi-énergies dispose de six agences, Rexel a récemment fermé son site de Rezé pour le transférer à Bouguenais. Le nouveau point de vente de 1 500 m² est implanté maintenant au sud-ouest de Nantes aux côtés de plusieurs directions et services du pôle Loire Océan de l’enseigne. IRVE, photovoltaïque, PAC... : ces équipements sont largement mis en avant en rayon.

Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Alan Ruiz, responsable du pôle Rexel Loire Océan.
Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Agence Rexel Bouguenais (Nantes).
Image
Rexel et les agences nantaises.
Partager sur

En début d’année, Rexel a réorganisé en partie ses implantations au sud de Nantes. Installé de longue date sur le secteur République sur l’île de Nantes, le distributeur a anticipé la destruction prochaine du bâtiment qu’il occupait pour se redéployer.

Le groupe intégré a ainsi fermé son agence de Rezé pour en créer une nouvelle à Bouguenais – deux communes en périphérie Sud de Nantes et distantes de moins de 10 km. À côté de ce nouveau point de vente se trouvent plusieurs directions et services auparavant dispersés.

Le Pôle Loire Océan du groupe qui compte pour l’instant quatorze agences implantées en Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire, y a pris ses quartiers, tout comme la quinzaine de technico-commerciaux du CRCE (Centre de relation client et d’expertise) jusqu’à présent installée sur l'île de Nantes.

« À Nantes, nous avions un trou dans la raquette. Ce maillage optimal va nous permettre d’aller chercher de nouveaux clients et de la croissance. »
Alan Ruiz, directeur du pôle Loire Océan chez Rexel France

Point de chute aux plus près des chantiers

La direction régionale Ouest et certaines fonctions supports occupent également des bureaux flambant neufs à Bouguenais. Désireux d’optimiser son maillage territorial dans Nantes intra-muros et son agglomération, Rexel va néanmoins conserver une agence sur l’île de Nantes – un quartier central de la capitale des Pays de Loire – en pied d’un nouveau bâtiment en cours de construction.

« Nous souhaitons conserver une agence centrale, notamment pour nos clients professionnels circulant à vélo, et pour offrir un point de chute au plus près des chantiers », explique Alan Ruiz, le directeur du Pôle Loire Océan.

« Notre marque propre Bizline est incontournable. Nous la considérons comme un “partenaire fabricant” que nous challengeons. »
Alan Ruiz, directeur du pôle Loire Océan chez Rexel France

Bizline, PV, PAC et IRVE valorisés

Jouxtant de grandes marques partenaires, la MDD (marque de distributeur) Bizline est mise en avant dans un environnement spécifique en vue de valoriser son offre d’équipements techniques et de consommables.

À ce sujet, Alan Ruiz estime  d’ailleurs que « notre marque est incontournable. Nous la considérons comme un “partenaire fabricant” que nous challengeons. Avec son offre qui évolue régulièrement et ses produits “malins”, notre MDD dynamise notre rôle de prescripteur et accompagne nos clients ».

Quant aux marchés porteurs et les segments en devenir – photovoltaïque (PV), PAC, infrastructures de recharge de véhicule électrique (IRVE) –, ces différents segments bénéficient également d’une belle visibilité au sein de l’agence.

« Les besoins sont énormes sur le photovoltaïque. Certains de nos clients ont intérêt à se positionner sur ce marché. Nous pouvons les accompagner, comme nous l'avons fait sur la PAC. Nous sommes là pour les faire “grandir” ! », confie encore Alan Ruiz.

Lequel, s’agissant de l’activité sur son pôle Loire Océan, constate « un bon démarrage d’année 2024 au global, au-dessus du marché ». Si la promotion immobilière et le gros œuvre souffrent, « la rénovation qui constitue un gros pan de notre activité sur le résidentiel, tient. Nos clients ont du travail… de façon plus raisonnable. L’après-Covid marque aussi un retour à la vie “normale” pour les artisans », conclut le manager.

Thierry Goussin
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire