Du casque de pompier au casque de chantier

Grégoire Noble
Image
sapeurs-pompiers casques

Passer de sapeur-pompier à manager travaux, c’est le parcours que propose Avenir Rénovations. Les militaires de la Brigade parisienne sont appelés à préparer leur transition professionnelle en devenant franchisés, pour entamer une seconde carrière.

Partager sur

Chaque année, près de 1 000 personnes quittent la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP qui couvre Paris et 123 autres communes d’Île-de-France) pour entamer une nouvelle vie professionnelle. Avenir Rénovations (spécialiste des travaux de rénovation) les encourage, grâce à un partenariat passé avec la BSPP, à devenir entrepreneurs et managers travaux au sein de son réseau. Une transition préparée à l’approche de la retraite des soldats du feu, qui intervient tôt (vers 50 ans). La franchise entend tirer profit des qualités reconnues des sapeurs-pompiers : esprit d’équipe, dévouement au public, gestion de situations complexes et souci de la sécurité. Avenir Rénovations explique : « En devenant manager travaux au sein du réseau, les anciens pompiers pourront continuer à servir la communauté de manière différente, en contribuant à l’amélioration de l’habitat et des infrastructures locales tout en appliquant leur engagement envers la sécurité ».

Des qualités reconnues de rigueur et de planification

Les managers travaux ont pour rôle d’accompagner des particuliers dans leurs projets de rénovation énergétique, depuis la phase de conception jusqu’à son achèvement, en passant par les demandes d’aides et le choix d’artisans qualifiés, pour une bonne exécution des plans. Les franchisés reçoivent une formation et diverses assistances (commerciale, technique et administrative) pour mener à bien leur mission. Mickaël Di Luca, le directeur général d’Avenir Rénovations, déclare : « Avant ce partenariat, nous avions déjà parmi nos effectifs d’anciens pompiers. Ces profils se distinguent par leur méthodologie, leur sérieux, leur rigueur et leur respect des processus. De plus, les carrières militaires et de pompiers étant relativement courtes, cela permet à ces professionnels de prendre leur retraite de manière anticipée et de se lancer dans une nouvelle aventure ». À ce jour, le réseau compte près de 150 franchisés (ex-pompiers compris) et reçoit en moyenne plus de 200 candidatures par mois. En moyenne 3 à 6 agences s’ouvrent chaque mois, ce qui devrait amener Avenir Rénovations à 400 franchises d’ici à 2027.

Grégoire Noble
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire