Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee
Sponsorisé par EXIBA France

Comment tripler l’isolation sans la payer (ou presque) ? La réponse avec l’XPS

Image
Isolation d'une terrasse, ici des panneaux XPS RAVAGO

Sur ce chantier emblématique, le Tribunal de Nanterre devait bénéficier de travaux destinés à améliorer fortement ses performances énergétiques.

Mathieu Costard (de Costard étanchéité) a une idée : réutiliser l’isolant en place pour l’ajouter à celui prévu par le programme de rénovation.

Coup double : encore plus de performances et un coût fortement réduit. Qui dit mieux ?

Partager sur

Déjà rénovée dans les années 2000, la construction qui abrite le tribunal de Nanterre a fait l’objet d’un programme global d’amélioration de ses performances énergétiques. L’objectif était de respecter son architecture, sans modifier son apparence, tout en y apportant des améliorations, en façade et en toiture terrasse.

Sur ce dernier poste, le projet de toiture inversée consistait à déposer l’isolation existante en XPS de 80 mm d’épaisseur ainsi que l’ancienne étanchéité. Il s’agissait de tripler l’épaisseur d’isolant afin d’atteindre 240 mm. Lors de la dépose, l’entreprise Costard s’aperçoit que si l’étanchéité a manifestement souffert, l’isolant en XPS, lui, est intact. Alors, pourquoi le jeter ?

L’expert en XPS Exiba

« Imputrescible, incompressible et insensible à l’humidité, l’XPS conserve l’intégralité de ses caractéristiques et de ses qualités dans le temps. Le réutiliser en rénovation devient une évidence en France. Elle l’est déjà depuis longtemps en Allemagne ! »

Un réemploi contrôlé, approuvé et… vertueux

Pour Mathieu Costard, la réutilisation de matériau est une première. Il prend donc soin de faire valider cette expérience auprès du fabricant d’XPS (Ravago Building Solutions). 

Maitrises d’ouvrage et d’œuvre confirment de leur côté leurs agréments pour cette solution à la fois efficiente et vertueuse.

C’est une opération 100 % gagnante puisque qu’en plus de l’économie de 30 % réalisée, cette réutilisation a évité l’évacuation d’un important volume d’isolant (manipulation, stockage, transport en déchetterie).

La conclusion de Mathieu Costard est simple et évidente :

« L’XPS est un isolant particulièrement résistant dans le temps qui autorise et incite au réemploi ».  

Pour en savoir plus sur les applications de l’XPS, rendez-vous sur le site d’EXIBA FRANCE

À lire sur le même sujet :

XPS : le bonheur est dans la réutilisation !

Reportage réalisé par Virginie Bettati

Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire