Image
Grand angle Milwaukee
Image
milwaukee
Image
pavé
Image
milwaukee

Arkema décarbone sur le bassin de Lacq

Franck Guidicelli
Image
Arkema - site industriel de Lacq (64).

Dans le cadre de son « ambitieux » plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), le chimiste tricolore franchit un palier de plus sur ses sites de production à Lacq/Mourenx (64).

Partager sur

Spécialisé dans la thiochimie* (industrie minière, textile…), mais aussi dans les stabilisants pour PVC entre autres, ce site s’appuie sur 14 ateliers principaux de production. L’évolution apportée au procédé de cette installation améliore considérablement l’empreinte environnementale.

Grâce à un nouveau procédé innovant, sa plateforme va réduire de 28 % ses émissions de GES. Pour Bertrand Leroux, directeur du site aquitain, « outre la réduction des rejets en oxyde d’azote et de l’impact carbone, ce projet permet de faire disparaitre un panache d’une couleur orangé, source de questionnement pour les riveraines du site ».
* Transformation chimique des produits contenant du soufre.

Sur ses sites de Lacq/Mourenx, Arkema affiche une production de l’ordre de 218 000 tonnes par an.

Lancé en 2020 et achevé fin 2022, le chantier de 3,6 M€ a été financé à 32 % par le plan de relance opéré par l’Ademe. Emmanuelle Bromet, directrice du développement durable du groupe, note que « ce projet illustre les investissements conséquents qu’Arkema entreprend pour rendre ses procédés moins émissifs partout dans le monde. Nous travaillons aussi sur l’efficacité énergétique et l’évolution du mix énergétique de nos activités industrielles »

Franck Guidicelli
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire